Le vin blanc est un vin produit par la fermentation alcoolique de raisins à pulpe non colorée et à pellicule blanche ou noire. Il est traité de façon à conserver une couleur jaune transparente au produit final. La grande variété des vins blancs provient de la grande quantité de cépages, des modes de vinification, mais aussi du taux de sucre résiduel. Issu de la très longue histoire commune de l'homme et de la vigne l'existence du vin blanc est d'au moins 2 500 ans. Il a accompagné le développement économique et colonisé tous les pays dont les habitants sont buveurs de vin : Europe, Amérique, Océanie, moins systématiquement en Afrique et en Asie pour des raisons climatiques et religieuses. Les cépages blancs dont le vin blanc est majoritairement issu, sont de couleur verte ou jaune ; très nombreux dans le monde, ils donnent des vins blancs dans toutes les régions où pousse la vigne. Certains cépages sont très connus comme le chardonnay B1, le sauvignon B ou le riesling B, d'autres ont une existence discrète, cachés derrière le nom d'un vin résultant de l'assemblage de plusieurs cépages. Le tokay, le xérès ou le sauternes sont de ceux-là. Le vinificateur peut aussi utiliser un cépage à pellicule colorée, à condition de veiller à ne pas colorer le moût lors de la séparation pulpe-jus. Le pinot noir N, par exemple, est couramment utilisé pour produire du champagne.

Pages